Réussir son expatriation en Espagne

S’expatrier n’est pas une démarche à prendre à la légère. Que ce soit seul ou en famille, vous allez quitter votre zone de confort pour vous installer dans un pays dont vous ne maîtrisez ni les coutumes, ni la langue, ni l’administration. Avec cet article, nous vous donnons tous les outils pour réussir son expatriation en Espagne.

 

Avant de partir

 

Certaines choses paraissent évidentes et pourtant on a tendance à les oublier. Alors voici un petit pense-bête des choses à faire avant de partir pour votre nouvelle vie :

  • Vérifier les papiers d’identité de toute la famille. En effet, si jamais c’est nécessaire, il vous sera plus pratique de les renouveler en France.
  • Demander les certificats de naissances ainsi que votre certificat de mariage, si vous en avez un, car ils seront utiles pour l’obtention de votre NIE.
  • Faire votre demande de carte européenne d’assurance maladie. Vous devez faire la démarche à travers votre compte Ameli. C’est rapide et la carte vous sera délivrée en une dizaine de jours.
  • Résilier vos abonnements (internet, téléphone, gaz, électricité, …).
  • Préparer votre changement d’adresse auprès de l’administration et de vos proches.

Voilà, avec ces quelques conseils vous devriez pouvoir partir l’esprit tranquille.

 

Le déménagement

 

Effectivement, le déménagement est une démarche qui se prépare avant votre départ en Espagne, mais comme c’est un peu complexe, nous allons nous pencher un peu plus sur ce sujet.

Sachez tout d’abord qu’il existe 2 manières de déménager entre la France et l’Espagne : par camion ou par container. Votre choix dépendra du lieu où vous souhaiter déménager en Espagne. Par exemple, le choix du déménagement par container sera plus judicieux si vous habitez près d’un port. Par ailleurs, si vous déménagez dans les îles Canaries par exemple, vous devrez choisir le combi transport, ce qui signifie que vos affaires seront transportées par camion, puis par container.

 

Par ailleurs, nous vous conseillons de demander plusieurs devis auprès de plusieurs compagnies de déménagement. De cette manière vous pourrez comparer les prix ainsi que les prestations et les services inclus pour choisir la meilleure offre. Afin, de communiquer aux déménageurs le volume réel d’affaires que vous voulez acheminer vers l’Espagne, faites le tri en amont. De cette manière le devis sera précis et vous gagnerez du temps.

 

Pour finir, vous n’aurez plus qu’à faire vos cartons et à vous renseigner sur les démarches administratives. Si vous souhaitez des informations plus précises sur le déménagement, consultez notre article dédié à ce sujet juste ici.

 

Réussir son expatriation

Premières démarches

 

NIE

 

Si vous partez pour moins de 3 mois, aucun problème, vous n’avez aucune démarche particulière à faire, vous devrez simplement être en possession de vos papiers d’identité. En revanche, si vous partez pour plus de 3 mois, il vous faudra faire les démarches pour obtenir votre NIE. Pour savoir comment obtenir votre NIE, allez consulter notre article dédié en cliquant juste ici. Obtenir son NIE peut vite devenir un parcours du combattant. En effet, les rendez-vous sont très difficiles à obtenir, alors armez-vous de patience et ne vous découragez pas. Si vous voulez anticiper, ce que nous vous conseillons, vous pouvez contacter les autorités consulaires espagnoles en France pour entamer les démarches avant votre arrivée en Espagne. Le NIE vous sera indispensable dans bien des situations (trouver un travail, ouvrir un compte en banque, trouver un logement, …).

 

Empadronamiento

 

Une fois ce dernier en poche, vous devrez ensuite vous rendre à la mairie la plus proche pour faire votre Empadronamiento. En effet, si vous voulez résider plus de 6 mois par an en Espagne, vous devez vous inscrire au registre municipal de votre localité. Pour obtenir votre Empadronamiento, vous n’avez qu’à prendre rendez-vous en ligne. Cependant avant de vous présenter à la mairie pour votre rendez-vous, vous devrez réunir certains documents. Dans le cas d’une demande pour votre propre Empadronamiento, vous n’aurez besoin que de vos papiers d’identité de votre pays d’origine ou d’un NIE, ainsi que le contrat de location de votre logement en Espagne. Si c’est une demande pour un tiers mineur, vous aurez besoin d’une déclaration signée des parents du mineur, des photocopies des documents d’identité des parents signées, et des papiers d’identité du mineur, ou son NIE.

 

Sécurité sociale

 

Une fois votre NIE et votre Empadronamiento en poche, il ne vous reste plus qu’à vous inscrire à la sécurité sociale espagnole. Pour bénéficier du système de sécurité sociale espagnole vous devez résider et cotiser en Espagne. Pour vous inscrire, vous devrez prendre rendez-vous en ligne dans une agence de la Sécurité sociale. Une fois sur place, vous devrez remplir un formulaire et le remettre à un agent avec vos papiers d’identité et de votre NIE. Ce dernier vous remettra un document avec votre numéro d’affiliation à la sécurité sociale. Néanmoins, les démarches ne s’arrêtent pas là. En effet, vous devrez ensuite vous rendre dans le Centre de Santé le plus proche de chez vous avec les documents suivants :

  • Votre NIE;
  • Vos papiers d’identité;
  • Votre numéro d’affiliation à la sécurité sociale;
  • Votre Empadronamiento.

Votre carte d’assurance maladie vous sera ensuite transmise par courrier dans les semaines suivantes.

Ouvrir un compte en banque

 

Une fois votre NIE en poche, vous pourrez ouvrir un compte en banque espagnol. En effet, ce dernier vous sera utile pour louer un appartement, et pour bien d’autres démarches. Lorsque vous vous expatriez en Espagne, vous devrez ouvrir un compte résident. Pour cela il vous faudra deux choses :

  • Votre NIE;
  • Des papiers d’identité (carte d’identité ou passeport)

Vous pouvez également ouvrir un compte de société et pour cela vous aurez besoin :

  • De votre passeport;
  • Des écritures notariales ;
  • Des nominations de l’administrateur;
  • Des statuts de la société.

 

Dans tous les cas, pensez à contacter la banque dans laquelle vous voulez ouvrir un compte avant de vous y rendre. En effet, ils vous communiqueront tous les documents que vous devrez apporter, car certaines banques demandent des documents justifiants votre statut ou votre activité professionnelle. Ces derniers doivent être traduits par un traducteur officiel.

 

Pour l’ouverture d’un compte, les frais les plus fréquents sont :

  • Une commission d’ouverture et de maintenance;
  • Une commission quand vous retirez de l’argent hors du réseau de votre banque;
  • Une commission pour les transferts d’argent.

Si vous ne déposez de l’argent qu’une fois de temps en temps, les frais de gestion de votre compte tournent généralement autour de 50€ à 100€. En revanche, si de l’argent rentre régulièrement sur votre compte, la plupart des services deviennent gratuits.

 

Vous pouvez vous tourner vers plusieurs banques. Tout d’abord, vous pouvez choisir Banco Sabadell ou la Caixa. Ce sont deux des plus grosses banques espagnoles, elles disposent de nombreuses agences et la Caixa a même un partenariat avec la Société Générale, ce qui vous permet d’ouvrir un compte dans chacun des deux établissements, en Espagne et en France. Banco Santander et BBVA sont également deux possibilités intéressantes. Si vous souhaitez un service rapide et sans frais, vous pouvez choisir ING Direct, qui est une banque en ligne. Enfin, pour ouvrir un compte professionnel, vous devriez vous tourner vers Sabadell qui est une banque d’affaires intéressante pour les chefs d’entreprise. Pour de plus amples informations n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet juste ici.

 

Trouver un logement

 

Il faut savoir que trouver un logement en Espagne peut s’avérer compliqué. En effet, vous ne parlez peut-être pas la langue et ne connaissez pas les pratiques immobilières du pays.

Si vous souhaitez louer un bien à long terme, ce sera généralement sous la forme d’un contrat de 12 mois renouvelable, et 6 mois renouvelables si vous préférez louer à court terme.

Il est courant que le propriétaire vous réclame un ou deux mois de loyer d’avance. Ces sous seront mis sur un compte à part et vous seront remis à la fin de votre contrat, sous réserve que vous n’ayez pas endommagé le bien.

Vous devez faire attention à plusieurs points avant de vous précipiter sur un bien et, ce, notamment dans les grandes villes :

 

  • Il est courant que les photos ne soient pas représentatives de la réalité. C’est-à-dire que vous verrez souvent des photos datant de plusieurs années et, entre-temps, le bien s’est nettement dégradé. Par conséquent, il est vivement conseillé de visiter le bien avant de s’engager dans quoi que ce soit ;
  • Une fois cela fait, il faut également faire attention aux termes du contrat de location. En effet, vous devez regarder que le contrat mentionne bien vos obligations et celles du propriétaire (période de location, charges, taxes, qui doit payer quelles factures, caution, délais de préavis, dépôt de garantie, …)
  • Plus particulièrement dans le cas où vous viendriez vous installer pour une courte période (pour les étudiants par exemple), sachez que les propriétaires ont parfois tendance à être quelque peu récalcitrants lorsqu’il s’agit de restituer la caution. Si en plus vous ne parlez pas bien espagnol, cette étape peut vite devenir compliquée. C’est donc une raison de plus pour faire bien attention avant de louer un bien, afin de savoir où vous mettez les pieds.
  • Enfin, évitez vraiment de remettre de l’argent comptant pour faire un dépôt. Préférez un ordre bancaire.

 

De plus vous aurez besoin de certains documents pour louer ou acheter un bien :

  • Un compte bancaire espagnol ;
  • Un NIE ;
  • Des documents d’identité ;
  • Un contrat de travail ;
  • De fiches de paie ou du certificado de ingresos y retenciones pour justifier votre situation financière.

 

Pour ce qui est de trouver la perle rare, vous avez plusieurs solutions : contacter des agences immobilières, utiliser le bouche-à-oreille ou consulter les nombreuses petites annonces sur internet et sur les réseaux sociaux. Si vous préférez la colocation, de nombreux conseils et sites internet sont à votre disposition sur notre article dédié à ce sujet juste ici.

 

Quelques sites internet pour trouver votre futur logement :

  • Wallapop 
  • Idealista
  • Booking
  • Piso compartido
  • Compartir Piso
  • Tucasa

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier, nous vous recommandons de consulter notre article dédié à ce sujet juste ici.

 

Réussir son expatriation

 

Trouver un travail

 

Si vous n’avez pas la chance de partir pour des raisons professionnelles, il vous faudra peut-être trouver un travail sur place. En tant que ressortissant de la zone euro, vous disposez des mêmes droits que les travailleurs espagnols. Globalement, vous aurez plusieurs solutions à disposition :

  • Vous inscrire dans une Oficina de Empleo ;
  • Démarcher des entreprises directement sur place ;
  • Candidater via les réseaux (linkedIn, Facebook, …) ;
  • Passer par des applications mobiles (CornerJob, JobToday, JobAroundMe, …).

Enfin, vous pourrez privilégier plusieurs secteurs d’activité dans lesquels vous aurez de bonnes chances de trouver votre bonheur comme le tourisme, notamment dans l’hôtellerie et la restauration, les téléopérateurs, le travail au pair ou encore les start-up. Une fois de plus, si vous souhaitez de plus amples informations n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet en cliquant juste ici.

 

Scolariser vos enfants

 

Peut-être partez-vous en famille. Si c’est le cas, il faudra éventuellement envisager de scolariser vos enfants. Il existe plus d’une vingtaine d’écoles françaises en Espagne. L’enseignement de ces dernières est reconnu par le Ministère de l’Éducation français. Il existe également des écoles internationales. Enfin, si vous souhaitez totalement imprégner vos enfants dans la culture espagnole, vous pourrez faire le choix de les inscrire dans des écoles locales. Nous avons dressé une liste de tous les établissements français en Espagne en les classant par communautés autonomes dans l’article juste ici.

 

Vous assurer

 

Les démarches administratives sont bientôt terminées, mais il vous reste encore une partie non négligeable de ces dernières : les assurances. En effet, celles-ci sont bien souvent indispensables. Cependant, le système espagnol diffère du système français sur bien des aspects. Nous allons donc vous faire un petit guide des assurances les plus importantes ou, du moins, les plus courantes.

 

Santé

 

Les systèmes de santé français et espagnol sont différents. Dans le système public, un médecin généraliste vous sera attribué. Vous devrez absolument le consulter avant de pouvoir voir un médecin spécialiste. De plus, les temps d’attente sont souvent très longs. Dans le système privé en revanche, vous aurez accès à un réseau médical parmi lesquels vous pourrez choisir vos médecins et spécialistes et les temps d’attente sont beaucoup moins longs. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet juste ici.

 

Habitation

 

En Espagne, l’assurance habitation est fortement conseillée. Si vous êtes locataire, le plus courant est d’assurer vos biens mobiliers, tandis que si vous êtes propriétaire, vous devrez en plus assurer vos murs. La plupart des contrats d’assurance habitation couvrent votre responsabilité civile et celle de votre famille. C’est une des garanties les plus importantes à prendre en compte! Elle vous couvre face aux dommages causés à un tiers. Pour ce qui est le reste des garanties, ce type de contrat peut couvrir les incendies, les dégâts des eaux, les cambriolages, les effractions, etc. Pour en savoir plus, nous avons également un article dédié à ce sujet juste ici.

 

Auto/Moto

 

Tout d’abord, sachez que votre assurance française ne vous couvrira que 3 mois en Espagne. Il est donc obligatoire que vous souscriviez une assurance auto/moto. De plus, un véhicule avec une plaque française ne peut pas être assuré en Espagne, sauf pendant 3 mois si vous êtes en train de procéder au changement des plaques d’immatriculation à travers les services d’un expert-comptable (en Espagne appelé « gestor ») ou société de conciergerie pouvant faire ces démarches à votre place. Vous pouvez d’ailleurs vous renseigner sur les démarches à suivre pour changer vos plaques d’immatriculation juste ici. Sachez cependant que cette démarche peut s’avérer très coûteuse et qu’il est bien souvent conseillé d’acheter un nouveau véhicule directement en Espagne. Notre blog comporte un article traitant de l’assurance auto et un autre de l’assurance moto.

 

Nous sommes bien conscients que toutes ces démarches d’assurances peuvent représenter un obstacle pour vous. En effet, le système est différent, et si en plus vous ne parlez pas espagnol, vous pouvez vite vous perdre. C’est pour ça que INOV Expat est là pour vous. INOV Expat c’est le cabinet de courtage en assurance spécialiste des expatriés francophones en Espagne et au Portugal. Nous vous facilitons la tâche en vous mettant en relation avec nos conseillers experts en assurances. De plus, ces derniers sont francophones ce qui vous permettra de vous affranchir de la barrière de la langue. Enfin, nous travaillons avec une vingtaine de compagnies d’assurances de premier plan afin de vous offrir les meilleures offres avec les meilleures garanties. N’hésitez pas à faire un tour sur notre site internet pour consulter nos offres et recevoir vos devis gratuits d’assurances.

 

 

D’autres petits conseils…

 

Une fois que vous vous serez installé, vous allez devoir commencer à vivre dans ce pays que vous ne connaissez sûrement pas bien. Alors voici quelques conseils pour vous familiariser avec l’Espagne :

  • Apprendre la langue : pour ce faire, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie de votre ville. Bien souvent, les mairies proposent des cours de langue gratuits. Vous pouvez également prendre des cours auprès d’un organisme spécialisé. Enfin, si vous voulez créer du lien autour d’un véritable échange, vous pouvez chercher un partenaire de langue en passant par des pages Facebook et en postant des petites annonces (il vous apprendra l’espagnol et vous lui apprendrez le français).
  • Se rapprocher de la communauté française : pour ce faire, quelques recherches sur internet vous permettront de trouver les lieux de rencontre de la communauté des Français habitant dans votre ville. Vous pourrez également vous inscrire sur des pages Facebook d’expatriés ou encore vous rapprocher d’associations de français vivant sur place.

INOV Expat : Qui sommes-nous ?

 

INOV Expat est un cabinet de courtage en assurances, spécialiste des expatriés.

Depuis 15 ans, INOV Expat permet aux expatriés francophones en Espagne et au Portugal de confier la gestion de leurs assurances à des professionnels multilingues : nous offrons des propositions d’assurances très compétitives et nous garantissons toujours la défense de vos droits.

Demandez vos devis en ligne gratuitement : autosantéhabitationentreprisevoyagesautres. Consultez notre site internet : www.inovexpat.com  ou contactez-nous au +34 93 238 87 42, sur WhatsApp au +34 627 627 880 ou par mail à welcome@inovexpat.com.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouve moi que tu n'es pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.