Virginie Molinier, avocate française en Espagne

virginie molinier avocate française mbavocats espagne inov expatVous aurez besoin d’un avocat si vous avez une entreprise et souhaitez la développer en Espagne. Se renseigner sur les démarches pour votre expansion en Espagne, bénéficier d’une aide pour mettre en place des contrats à échelle internationale, défendre son patrimoine intellectuel… Le cabinet MB Avocats, présent à Barcelone et à Madrid, pourra vous aider dans vos démarches. Nous vous en présentons un de ses membres: Me Virginie Molinier.



virginie molinier avocate française mbavocats espagne inov expatAprès un DEA de Droit des Contrats à l’Université de Montpellier, un LLM en Droit du Commerce International à San Francisco, un début de carrière à Paris au bureau du cabinet Debevoise & Plimpton, et une opportunité saisie à Buenos Aires au sein du bureau Francis Lefebvre, c’est à Barcelone que Virginie s’installe pour exercer son métier d’avocat.

Avocate associée inscrite en 1998 au barreau de Paris et en 2003 à celui de Barcelone, elle participe jusqu’en 2009 à la création et au développement du Groupe France dans le cabinet espagnol Cuatrecasas.

Elle pourra vous conseiller sur le droit français et espagnol, en particulier dans le domaine du droit des affaires. Elle vous aidera à développer votre entreprise française en Espagne de manière générale et, plus précisément, est spécialisée dans les fusions-acquisitions et restructurations de sociétés à caractère international, le droit des sociétés, l’élaboration de contrats internationaux et la structuration de réseaux de distribution. Elle intervient également dans des contentieux à caractère international.

De nombreux expatriés font appel à elle, pour les problématiques juridiques rencontrées par leurs sociétés ou pour un conseil juridico-fiscal sur leur situation personnelle. Elle conseille en Français, Espagnol et Anglais. Elle est membre de l’AVEX, l’association des avocats expatriés, de l’Union Internationale des Avocats, du réseau Barcelona Global et du Forum des Avocats Franco-Argentins. Elle intervient également à la faculté de Montpellier.

Contact à Barcelone :
Casa Comalat, Avenida Diagonal, 442, 3°2a
08037 BARCELONE
+ 93.172.01.33
+ 34.93.238.62.01 (fax)
http://www.mbabogados.eu/home
v.molinier@mbavocats.eu

  2 comments for “Virginie Molinier, avocate française en Espagne

  1. Tahar Abdennebi
    12 mars 2018 at 2:54

    Mon nom est Tahar Abdennebi, je suis d’une nationalité Canadienne, et je voulais savoir si vous pouvez traiter mes deux affaires:

    1- j’ai été interéssé par un achat d’un Trespassos (Fond de commerce d’un hôtel fermé situé à Oropesa Del Mar dans la localité de Castillon près de Valence et j’ai été attiré par l’agent dont son nom est Marc Pont et il m’a pousser et faciliter toutes les démarches pour avoir ce marché et il m’a invité de voyager en Espagne pour visiter l’Hôtel depuis Canada et j’ai été et on s’est arranger pour lui payer 50 % du trespassos c’est à dire 30 000 Euro et il m’a demandé 54 000 Euro pour l’avance du loyer en deuxième tranche et il m’a ramener chez son notaire et là ou il m’a escroquerie et il m’a dis que c’est lui qui traduisé pour moi et malheureusement il a traduit ce qu’il veux et il n’a pas traduit toutes les closes qui étaient sur le contrat et il m’a pas donné un contrat avec ma langue français ou anglais et en plus il s’agit d’un conflit d’intérêt il ne peut être un agent pour son client et moi aussi son client et en plus on s’est entendu que le versement d’argent sera versé dans le compte du notaire malheureusement il m’a donné son compte sans savoir que je vais versé l’argent dans son compte.

    le 28 janvier le lui ai téléphoner pour lui dire que l’argent du loyer vont être déposer un peu en retard et avant le premier mai et là il m’a choquer en me disant que vous avez perdu votre argent en totalité d’un montant de 35 000 Euro c’est à dire plus que 50 % qu’on a parlé et je trouve cela c’est de l’arnaque il m’a fait un coup car il sait que je ne comprend aucun mot en Espagnole et il m’a traduisé ce qu’il veut traduisé et il n’est pas sencé d’être mon traducteur car dans la loi Espagnole, il faut un traducteur assermenté et normalement j’aurai une copie traduit à ma langue et l’argent seront versé chez le notaire et ce n’est pas dans son compte personnel.

    2- j’ai un jugement Canadien entre moi et mon ex conjointe suite à un divorce et normalement, elle doit me versé un montant de 100 000 $ Canadien l’équivqlent de 70 000 Euro et elle n’a pas respecter ses engagements et ma question est ce que vous pouvez appliquer le jugement Canadien en Espagne en lui saisir sa maison d’une valeur de 50 000 $ situé à Gandia dans la province de Valence.

    Merci de me donner suite à cette situation.

    Merci de votre attention

  2. ordre des avocats
    21 février 2015 at 7:29

    Merci pour le partage … comme je dis toujours :Le recadrage identifie les savoir-faire motivationnels de la probl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouve moi que tu n'es pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.