Télétravail en Espagne : les pieds dans le sable ?

télétravail Espagne inov expatLe télétravail, ou le travail à distance, est une pratique qui connaît un succès grandissant notamment en France, imitant peu à peu la tendance des pays scandinaves. L’Espagne aussi s’y met depuis quelques mois. Réduire les coûts de son entreprise avec le télétravail, ou concilier vie de famille et travail en passant quelques jours à travailler chez soi… Voici ce qu’il faut savoir sur le télétravail en Espagne!


Une tendance grandissante

Même si l’Espagne reste un des pays les moins habitués au travail à distance, les entreprises espagnoles y ont de plus en plus recours. En 2014 d’après les données de l’Institut National des Statistiques (INE), 22% des entreprises espagnoles ont recours au télétravail, contre 16% en 2007. Cette pratique augmenterait la productivité de 5 à 25% par rapport à un employé travaillant 40 heures par semaine au bureau.

L’espagne prête technologiquement

Opter pour le télétravail suppose un équipement technologique qui peut faire obstacle, car l’administration doit fournir ordinateur, téléphone et numéro, accès à Internet et service de maintenance à son employé. Cependant, en Espagne 96% des entreprises sont préparées technologiquement pour passer le cap. La volonté est également là puisque 57% des employés demandent à avoir recours au télétravail.

Une pratique courante chez les plus grands

BBVA, qui a proposé en 2013 à 20 000 employés de passer en télétravail complet, illustre l’avancée de cette pratique. C’est surtout dans le secteur technologique que l’on retrouve les plus grandes proportions de télétravail cependant : IBM est l’entreprise qui a le plus de personnel en télétravail par exemple, et Microsoft Ibérica s’est impliqué dans la promotion de la « Journée du bureau à la maison » aux côtés de nombreuses autres entreprises.

3 outils pour faciliter le télétravail en Espagne

Google drive : Pour la création des documents. Textes, listes ou formulaires, les documents du Drive peuvent être modifiés par tous, ce qui rend possible le travail en équipe même à distance. La fonction chat permet aussi de discuter certains points du document sans écrire directement dessus.

Dropbox : Pour le stockage des documents. Les dossiers partagés peuvent être consultés et modifiés par tous les membres. Cela permet l’échange de documents, l’accès au travail de chacun même à distance et le suivi de l’avancée des télétravailleurs. Le seul point noir est la limite de stockage de 4 Go, contournable par l’invitation de nouveaux membres Dropbox.

Skype : Pour les réunions, à deux ou à plusieurs. C’est la gratuité de Skype qui fait son succès. Du recrutement aux présentations, l’outil est largement utilisé par toutes les entreprises.

Pour les hispanophones, voici un article sur les applications souvent utilisées pour le télétravail en Espagne.

3 façons de télétravailler

Travailler de chez vous, occuper les bibliothèques gratuites ou louer un espace dans un centre de télétravail… Tout dépend de votre profil, des raisons de votre choix ou du temps que vous passez à travailler à distance, mais c’est souvent la dernière option qui est choisie. Finir vos dossiers les pieds dans le sable, faire vos pauses et organiser votre temps  quand vous le souhaitez … Si l’expérience vous tente, découvrez-en plus sur les centres de télétravail en Espagne!

Sources: bit.ly/RuJwQG, http://bit.ly/1fh9Ph6, http://bit.ly/1j4FDYt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouve moi que tu n'es pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.