CCI, l’atout des entreprises

CCI chambre de commerce de barcelone entreprises françaises inov expatBarcelonais, Carlos travaille pour la Chambre de Commerce et d’Industrie depuis 16 ans. Il est chargé de toute la communication en ligne de la CCI de Barcelone, de ses publications et de l’organisation des événements.
Il nous parle aujourd’hui de son métier, des missions de la CCI et de l’entrepreneuriat français à Barcelone.


CCI chambre de commerce de barcelone entreprises françaises inov expatBarcelonais, Carlos Gonzalo travaille pour la Chambre de Commerce et d’Industrie depuis 16 ans.

Qu’est-ce que la Chambre de Commerce et d’Industrie exactement ?

La CCI est une association privée, non subventionnée par l’Etat. Celle de Barcelone est la première à avoir été créée il y a 130 ans.

Le but principal de la CCI est de répondre aux besoins et aux demandes des entreprises. Pour ce faire, elle divise ses activités en deux.

D’abord, elle aide les entreprises Françaises à s’implanter sur le marché espagnol en leur faisant partager offres et demandes d’emploi, en les faisant profiter de sa base de données ou en leur donnant les bons contacts de l’administration catalane. Elle aide aussi, à l’inverse, les entreprises Espagnoles à se développer sur le marché français en donnant des cours de français adaptés au monde de l’entreprise, ainsi qu’en allouant des bourses à un petit nombre d’entreprises sélectionnées.

Ensuite, elle renforce les liens entre les membres de son réseau en créant des clubs d’entreprise. Ainsi, elle organise pour les 450 entreprises associées des événements de networking et favorise ainsi les opportunités de rencontre. Déjeuners, réunions thématiques, visites d’entreprises, événements sportifs tels le tournoi de tennis que la Chambre organise chaque année depuis 31 ans… Tels événements fédèrent la communauté de la Chambre et favorisent le contact entre entreprises françaises, entreprises catalanes etc.

Qui sont les entreprises adhérentes à la Chambre de Commerce ?

On a de tout ! Tout dépend du besoin, du lieu d’implantation et du but de l’entreprise, mais tout type d’entreprise est susceptible de devenir membre.

En termes de nationalité, 60% de nos adhérents sont des entreprises françaises, 30% sont des entreprises catalanes ayant un lien avec la France et 10% sont des entreprises sans lien avec la France, mais dont le cœur de métier peut intéresser certains de nos membres.

En termes de taille aussi, les profils sont variés, avec une forte représentation des PME. Ainsi 57,7% des entreprises adhérentes à la Chambre ont entre 1 et 50 employés, 9% entre 51 et 100 employés, 18% entre 101 et 500 et enfin 15,3% ont plus de 500 employés.

Depuis 2010, nous avons une nouvelle catégorie dans notre répartition des entreprises : les entrepreneurs. Nous les aidons à étendre leur réseau en les faisant profiter de nos services à des tarifs préférentiels puisque nous leur proposons un abonnement à des prix réduits de 70% par rapport aux autres entreprises. Nous avons ainsi une trentaine d’entrepreneurs dans notre réseau.

Depuis 2010, nous avons une nouvelle catégorie dans notre répartition des entreprises : les entrepreneurs.

Êtes-vous en lien avec d’autres organisations comme l’ambassade ? Si oui, comment ?

Oui, nous travaillons très souvent en lien avec différents organismes car nos activités sont souvent complémentaires.

D’abord, nous avons des dossiers conjoints avec l’ambassade. Avec elle nous faisons la promotion de la formation professionnelle, à travers différents événements organisés conjointement avec l’ambassade et la Generalitat, le gouvernement catalan.

Nous opérons ensuite avec le Consulat, sur des sujets moins économiques, ainsi qu’avec UbiFrance qui apporte son soutien aux entreprises dans le monde. Avec eux nous préparons des dossiers, des événements et participons à leurs programmes annuels.

Enfin avec l’Institut Français, le lien se concentre plus autour de la culture puisque nous diffusons leurs événements. Eux aussi proposent des cours de français mais de manière bien plus large que nous, qui proposons des cours de langue française à visée professionnelle, en ce sens nous ne sommes pas concurrents!

Quels sont les domaines les plus porteurs, et les plus prisés, en Catalogne ? Dans quels domaines se lancent les entrepreneurs ?

Chaque année en Catalogne se déroule le Mobile World Congress, salon mondial de la téléphonie. Ce salon a un fort impact sur les domaines d’activité des entreprises ; le secteur des nouvelles technologies est donc un des plus porteurs dans notre région. L’e-commerce est aussi très important et de nombreuses entreprises œuvrent dans ce secteur. De manière générale les entreprises de conseil, qui représentent 9% de l’ensemble, sont la plus importante catégorie.

Le secteur des nouvelles technologies est un des plus porteurs dans notre région

Pensez-vous que la situation en Espagne soit plus favorable à l’entrepreneuriat qu’en France ?

L’Espagne offre de nombreuses opportunités. La baisse des coûts des salaires, due à la crise, a renforcé la compétitivité des entreprises espagnoles à l’international et c’est pourquoi le pays connaît un regain d’intérêt de la part des investisseurs.

Le flux de Français venant en Espagne a toujours été marqué, en particulier en Catalogne. Ce que l’on observe ces dernières années cependant, c’est une augmentation du flux inverse : de plus en plus de Catalans tentent leur chance en France, dans l’espoir d’échapper à la crise. Le potentiel économique de la Catalogne est pourtant bien réel, de nombreux Français l’ont compris !

La conclusion indéniable que l’on peut tirer des analyses est surtout le renforcement constant de la relation économique France-Espagne. En ce sens, il y a de nombreuses opportunités pour les Français qui se lancent en Espagne.

Quel facteur vous semble le plus important à prendre en compte pour créer son entreprise en Espagne ?

D’abord, parlons des raisons pour lesquelles nous attirons les entrepreneurs ! Le potentiel du marché espagnol est la raison la plus évidente. Mais joue aussi en notre faveur le climat plus clément qu’en France, rendant les conditions de vie plus agréables. La situation géographique et notre relation historique et linguistique avec l’Amérique Latine est aussi un critère car beaucoup d’entrepreneurs s’installent en Espagne dans le but, à long terme, de se développer dans ce continent.

Les montants faibles de salaires font grandement partie des incitations à l’implantation des entreprises qui cherchent à réduire leurs coûts. Pour la même raison, les impôts plus faibles sont un avantage de notre pays, bien que la Catalogne soit une des communautés les plus taxées. En effet la décentralisation en matière d’impôts est plus marquée en Espagne qu’en France, chaque communauté autonome a sa propre politique en la matière. Cette flexibilité est perçue comme un avantage mais est aussi un frein à la compréhension.

La différence des jours fériés entre la France et l’Espagne, la hiérarchie de l’administration du niveau national au niveau municipal, les particularités de la législation de notre pays sont parfois obscures et provoquent des incompréhensions de la part des Français qui s’installent ici. C’est pourquoi nous cherchons à leur offrir un conseil ciblé et une information la plus exhaustive possible, pour les accompagner au mieux dans leur développement ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouve moi que tu n'es pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.