« Je veux être le prochain maire de Barcelone »

élections municipales Barcelone Manuel Valls

 

Après avoir publié quelques jours plus tôt sur Twitter une photo ne laissant guère plus de doute sur ses intentions dans la cité catalane, c’est l’annonce faite par l’ancien Premier Ministre français Manuel Valls mardi 25 septembre 2018, dans l’auditorium du Centre de culture contemporaine de Barcelone.

C’est un fait, Manuel Valls est candidat pour les élections municipales prévues en mai 2019 à Barcelone, ville où il est né.

 

Twitter élections municipales Barcelone Manuel Valls

 

 

Comme l’avaient estimé les députés, Manuel Valls a annoncé dans la foulée la démission de son poste à l’Assemblée Nationale, en France :

 

« Dès la semaine prochaine, j’abandonnerai mon mandat de député [de l’Essonne] et toutes mes responsabilités nationales et locales ».

 

Le parti libéral Ciudadanos l’avait d’ailleurs senti venir : en raison de la position de Manuel Valls sur le maintien de l’unité de l’Espagne, qu’il défend fermement, ce parti n’avait cessé de le courtiser en 2017 et avait même obtenu son soutien lors des manifestations anti-indépendantistes.

Mais ce n’est pas sans surprise que l’ancien Premier Ministre français a choisi un tout autre chemin, s’affranchissant ainsi de Ciudadanos, en constituant ce qu’il appelle une véritable « plate-forme citoyenne ». Son explication ?

 

« Je suis un homme de gauche. Je viens du socialisme français. Avec ses principes et valeurs républicaines. Mais je suis un candidat indépendant. Des partis me soutiendront, comme l’a déjà fait publiquement Ciudadanos, et je veux les en remercier, mais mon souhait est qu’il y en ait beaucoup plus. Nous avons du temps. »

 

En bref, Manuel Valls espère rallier à sa cause des représentants de la société civile et préfère dessiner ses propres perspectives politiques en terre catalane.

Mais la bataille s’annonce rude pour lui. En effet, selon un sondage du quotidien El Periodico, l’ancien député de l’Essonne est le plus mal placé dans la course à la mairie de Barcelone.

Il n’aurait obtenu qu’une note de 3/10, le plaçant ainsi loin derrière les autres candidats, à l’instar du favori de cette course ayant obtenu une note de 5,5/10 : Ernest Maragall, candidat du parti indépendantiste ERC (soit la gauche républicaine catalane).

À cela s’ajoute la division entre la droite et la gauche, entre les indépendantistes et les unionistes. Dur de se faire une place dans un paysage politique si fragmenté, d’autant plus que bon nombre de Catalans perçoivent Manuel Valls comme un « jouet cassé de la politique française », comme l’a défini le politologue Josep Ramoneda au quotidien El País.

 

Manuel Valls réussira-t-il à se faire une place au sein de cet échiquier politique ?

 

 

   

 

  Qui sommes-nous ? INOV Expat

Nous sommes depuis plus de 14 ans un cabinet de courtage en assurances spécialiste des expatriés en Espagne, et nous sommes présents depuis peu au Portugal ! Nous vous conseillons, gérons vos sinistres et défendons vos droits toujours en Français.

Nous mettons à votre disposition notre blog, Français en Espagne, mais aussi notre App Expat by INOV, un annuaire des services francophones à Barcelone.

Demandez vos devis en ligne gratuitement : autosanté, habitationentreprisevoyagesautres. Consultez notre site internet : www.inovexpat.com et contactez-nous au (+34) 93 268 87 42 ou par mail à welcome@inovexpat.com.

 

logo inov expat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouve moi que tu n'es pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.